Quel est votre profil d’entrepreneur ?

N’étant en aucun cas basé sur une science exacte, ce petit quiz sympathique ne vous fera aucune révélation miraculeuse sur votre personnalité ! Cependant, il est tout à fait capable de vous mettre la puce à l’oreille…

Introduction

Ce quiz, très simple, est extrait du livre “Osez créer votre entreprise”, de Philippe Coste, 2011, Ed. Eyrolles. Il vous indique quel est votre profil entrepreneurial, avec une graduation dans quatre grandes catégories: l’Expert, le Militant, le Pionnier et l’Opportuniste.

Pour chacune de ces douze questions, choisissez la réponse qui vous correspond le plus. Ne réfléchissez pas trop, suivez votre instinct.

Quand vous aurez terminé, cliquez sur le bouton pour obtenir les résultats.

1. Pour vous, il faut connaître un secteur pour y créer son entreprise.

Absolument
C’est à voir
Vraisemblablement
Indifféremment

2. Vous vous apercevez, en montant votre projet, que votre idée est déjà exploitée.

Vous renoncez, très déçu
Vous vous dites que vous pouvez faire mieux
Vous contactez l’entreprise, pour voir les possibilités d’alliance
Peu importe, c’est ça ou rien

3. Selon vous, la clé de la réussite, c’est :

L’investissement
Le savoir-faire
L’audace
Le cœur

4. Dans dix ans, comment vous voyez-vous?

Prêt à revendre votre entreprise avec une belle plus-value
Cherchant à innover encore et encore
Passionné(e) comme au premier jour
Vous avez déjà créé deux entreprises de plus!

5. Vous écrivez un livre pour témoigner de votre parcours. Choisissez-en le titre.

Mes 7 conseils pour gagner de l’argent / être reconnu
Un monde meilleur
Créer son entreprise, c’est facile!
L’aventure du savoir

6. Que pensez-vous des différentes structures et programmes existant dans le conseil à la création d’entreprise?

C’est capital pour apprendre
Cela peut faire gagner du temps
Cela peut être utile, mais sans plus
Cela permet de partager l’esprit d’entreprise

7. Votre entreprise existe depuis un an et marche bien. Vous êtes invité à une émission de radio pour en parler. Vous évoquez en premier:

le chiffre d’affaires et le bénéfice / l’autofinancement
La nature de l’activité
Les besoins auxquels vous répondez
L’idée qui est à l’origine de tout

8. Voici quatre termes: lequel vous parle le plus?

Le client / le bénéficiaire
Le produit
Le marché
L’idée

9. Choisissez l’expression qui vous correspond le mieux lorsque vous pensez à votre projet:

C’est à moi de jouer!
C’est le moment!
C’est pour moi!
Je suis prêt(e)!

10. Selon vous, dans l‘absolu, créer une entreprise, c’est une affaire de tripes ou de tête?

De tripes
 De cœur
 De tête
 De bras

11. Créer l’entreprise à laquelle vous pensez, c’est:

Une aventure
Un parcours
Un chemin
Un pari

12. De ces compliments sur votre projet, lequel des quatre vous touche le plus?

C’est fou ton truc!
C’est du sérieux!
Belle idée, vraiment!
C’est bien construit ton affaire!

Votre profil est ... Répondez aux 12 questions

Définitions de Philippe Coste:​

L’entrepreneur-expert-connaisseur1 entreprend sur son savoir-faire. Il ne peut concevoir de créer une entreprise que sur un domaine qu’il connaît, qu’il maîtrise. Ce domaine peut être un dérivé de son champ de compétences, mais c’est ce qu’il sait, son expérience d’un secteur, d’un produit, d’un marché, bref son expertise qui est l’origine et la base de son envie, de son idée et de son projet. S’il ne sait pas, il n’y va pas.”

L’entrepreneur-militant-convaincu entreprend sur ses valeurs personnelles. Toujours très fortes, très puissantes, ce sont elles qui le guident dans bien des actes de sa vie. Il ne désire rien de plus que de changer le monde, pas forcément tout seul, mais au moins en apportant sa contribution. S’il n’y a pas de combat à mener, une valeur à porter, une cause à défendre, toutes choses auxquelles il croit profondément, il n’y va pas.”

L’entrepreneur-opportuniste-malin entreprend dans un objectif de profitabilité, de rentabilité de sa future entreprise. C’est cela qui le fait bouger, qui l’intéresse au premier chef, profondément. Pour ce profil, création d’entreprise égale création de richesse. Cela doit conduire à son enrichissement. La future entreprise doit donc être rentable bien sûr, mais encore contenir des promesses de développement et de croissance certainement élevées, rapides si possible.” Pour l’entrepreneur social (malin), la richesse est la reconnaissance.

L’entrepreneur-créateur-pionnier ne vibre pas pour le savoir-faire, la rentabilité, ou les convictions : c’est l’idée et sa transformation en un business qui le font vibrer; ce sont là des mots magiques. D’ailleurs, s’il découvre que son idée est déjà prise, il l’abandonne… pour en trouver une autre ! Ce profil tout à fait particulier crée, parce qu’il aime la création et le passage d’une idée à l’exploitation de celle-ci. Ce qui l’intéresse au premier chef n’est fondamentalement pas l’entreprise. C’est l’acte de la créer. Doté d’un instinct remarquable, son outil principal est cette intuition si difficile à expliquer, à partager et à communiquer.”

1 Les termes connaisseur, convaincu, malin et pionnier sont une transposition pour l’entrepreneuriat social.

© 2019 My-SBM - tous droits réservés - créé par atelierssud®